Thoune 2-0 LS

12 mai 2013

«Ce déplacement en terre suisse alémanique, à Thoune, était une possibilité de relancer la machine, après la contre-performance d’il y a trois jours contre Sion.

 

Et force est de constater que l’on a fait une belle entame de match. Avec comme point d’orgue, une rigueur défensive retrouvée qui mit l’attaque thounoise en grande difficulté. Cette dernière ne se créa ainsi qu’ une seule et unique petite occasion de but (39e).

De notre coté, on rivalisait largement avec Thoune en terme de circulation de balle. Mieux, on construisait de très belles offensives.

A l’image de cette opportunité, où notre -striker- face au goal préféra me décaler, d’une subtile remise. Malheureusement, il manqua celle-ci (27e). Puis ce duel entre notre milieu excentré et le portier adverse que ce dernier détourna miraculeusement du bout du pied (37e). Ou encore ce centre tir qui longea la ligne de but (44e). 

 En somme, une première période bien maîtrisée, sans avoir pu, une fois de plus, concrétisé nos velléités offensives.   

 

Pour le second acte, on repartait avec des intentions inchangées, sans pour autant être plus réalistes.

Notre adversaire, ne l’était pas plus. Mais sur un ballon perdu à l’entrée de leur surface, en quatre passes, les Thounois allaient se retrouver dans la nôtre. L’attaquant, seul aux six mètres, n’avait plus qu’a pousser le ballon dans la cage vide (60e).

Mais le LS n’abdiqua pas, loin s’en faut.

Fort de cette volonté de vouloir revenir au score, on se trouvait même plusieurs fois en position favorable. Sans toutefois, réaliser le geste juste.  On continuait donc de s’exposer.

Et ce qu’on pressentait arriva. Sur une autre récupération de leur part, haute celle-ci, et un ballon en profondeur, l’ailier se trouvait nez à nez avec notre gardien qui ne pouvait que repousser la lourde frappe. Malheureusement, dans les pieds de l’attaquant, qui avait tout le loisir de mettre le ballon au fond (84e).

Un scénario que l’on a connu à maintes reprises cette saison…

La messe était dite.

Thoune s’était présenté deux fois face à notre portier en seconde période! 

De quoi regretter l’issue de cette rencontre.

 

Voilà une deuxième défaite consécutive, avant de se rendre, jeudi prochain, au Parc Saint-Jacques, l’antre du FC Bâle».